Augmentation prix gaz électricité 2022-2023

Mieux vivre et prévoir la hausse du prix du gaz et de l’électricité​

Écrit le 30/12/2022

Actualités, Divers

L’augmentation des prix de l’électricité et du gaz en France, tout le monde en parle, tout le monde en a peur, et pourtant, ce n’est que le début. Découvrons les raisons et les solutions possibles pour mieux comprendre et agir pour éviter la mauvaise surprise sur la facture d’énergie de votre logement.

Comment ont évolué les prix du gaz et de l’électricité ces dernières années ?

Les prix du gaz et de l’électricité augmentent, et cette tendance ne va pas s’inverser dans les années à venir. Le prix de la livraison de l’électricité, appelé prix spot, a augmenté régulièrement ces derniers mois jusqu’à franchir le palier des 60€ à 100€ /MWh alors que nous étions dans une fourchette entre 20€ et 50€/ MWh.

En bref, le prix de l’électricité a augmenté de 50% depuis fin 2016.

Pourquoi y a-t-il une hausse des prix de l’énergie, du gaz et de l’électricité ?

Les premiers facteurs actuels de l’augmentation du prix du gaz et de l’électricité sont liés à la reprise post crise sanitaire Covid-19 et à la guerre en Ukraine. 

La Russie a décidé de baisser ses exportations de gaz vers l’Europe et notamment la France. Puisqu’une grande part, de l’électricité est produite à partir du gaz naturel. L’augmentation des prix du gaz influent forcément sur les prix de l’électricité. 

Habituellement autosuffisante, la France  a pu de nombreuses années, exporter et vendre son gaz et son électricité à l’étranger. Pour autant, si vous regardez l’état du parc nucléaire en France, vous observerez qu’il y a de plus en plus d’opérations de maintenance, et que les infrastructures vieillissent. Une grande partie du parc nucléaire est mise à l’arrêt. Au 1er septembre 2022, seuls 24 des 50 réacteurs nucléaires d’EDF fonctionnent.

Comment sont fixés les tarifs du gaz et les tarifs de l’électricité ?

Afin de lutter contre le monopole de certains fournisseurs d’énergie, l’Union Européenne (UE) a ouvert progressivement le marché afin de permettre à de nouveaux fournisseurs de faire leur offre. Cette décision d’ouvrir la concurrence a permis d’harmoniser et de mieux connecter le réseau de production, la livraison, l’approvisionnement en énergie entre les 35 pays de l’Union européenne.

Ce marché s’appuie sur une place boursière européenne, EPEX Spot SE où s’achètent et se vendent des mégawattheures (MWh) avec des cours qui varient selon les pays.

C’est pourquoi vous retrouvez différentes offres possibles qui ne s’appuient pas que sur le tarif, mais également sur la provenance de votre énergie, locale ou étrangère, ou encore les moyens utilisés pour produire. Personne n’a échappé au scandale environnemental qui a touché TotalEnergies concernant le projet pétrolier en Afrique de l’Est.

Aujourd’hui seul le tarif ne suffit pas pour convaincre, les valeurs, la provenance de l’énergie est importante. Car nous en voyons les limites en cas de conflit avec un autre pays, comme c’est le cas avec la Russie qui bloque l’exportation de certaines sources d’énergie et produits. Les français sont conscients de leur impact social, sanitaire, sur la sécurité  et le respect des droits humains dans le choix de leur fournisseur d’énergie 

Les tarifs de l’électricité dépendent des tarifs du gaz. Les tarifs du gaz sont fixés à partir du coût de production marginal, c’est-à-dire en fonction de la demande. 

Les installations nucléaires et/ou les sources d’énergies renouvelables couvrent la demande quand elle est faible. À l’inverse, quand la demande est forte, les centrales thermiques sont mises à contribution, les tarifs de l’électricité sont alors calculés sur le cours du gaz ou du charbon.

Les coûts de production de l’électricité s’alourdissent.

Qu’est qu’un bouclier tarifaire concernant l’augmentation des tarifs du gaz et de l’électricité ?

Le gouvernement a décidé de fixer une augmentation de la facture totale de l’électricité de 21,5% en 2019, contre la moyenne européenne de 17,5%. L’état, notamment les ministres européens de l’Énergie, ont mis en place ce bouclier tarifaire afin d’aider les ménages face à la hausse des prix de l’énergie et éviter l’explosion de leur facture alors même que le pouvoir d’achat est fragilisé.

En quelques mots, les 2 actions majeures sont :

  1. de réduire la demande d’électricité aux heures de pointe et, 
  2. d’imposer des plafonds de revenus aux fournisseurs pour qu’ils n’abusent pas de cet effet offre demande. Le plafond imposé sous le gouvernement de Castex est fixé à une hausse de 4%.

Qui bénéficie des aides de l’état pour limiter l’impact de la hausse des prix du gaz et de l’électricité ?

Tout le monde (les familles, les entreprises, les logements sociaux, les copropriétés) bénéficie de ce bouclier tarifaire visant à limiter l’impact de l’augmentation des tarifs du gaz et de l’électricité.

Petit + : des chèques énergies seront accordées aux ménages les plus sensibles. Ce qui représente, 12 millions de foyers, pour illustrer cela équivaut à 4 foyers sur 10 qui bénéficieront des chèques énergie.

Combien de temps va durer le bouclier tarifaire pour lutter contre l’augmentation du prix de l’énergie ?

Fin 2022, la Première Ministre, Élisabeth Borne déclare reconduire le bouclier en 2023, avec une limitation de la hausse à 15% aussi bien pour l’électricité que pour le gaz. Cet effort de l’État serait estimé à 11 milliards d’euros pour le gaz et 5 milliards d’euros pour l’électricité.

Comment prévenir l’augmentation de la facture d’électricité et de la facture du gaz dans votre logement ?

Oui, ils existent des solutions ! Outre les aides de l’État, les plafonnements de tarif, nous pouvons également agir afin de limiter l’impact de l’augmentation des tarifs de l’électricité et de gaz. Voici quelques conseils de votre conseiller IFNOR pour bien gérer votre consommation dans votre logement et dans votre copropriété.

Consommation électricité gaz 2022-2023

Les solutions pour mieux vivre l’augmentation des tarifs de l’énergie

Voici quelques solutions pour être serein face à l’augmentation des tarifs du gaz et de l’électricité

  • Comparer les offres des fournisseurs d’électricité,
  • Investir dans des ampoules LED ou tout type d’électroménager basse consommation A++.
  • Poser des rideaux, rideaux isolants, rideaux thermiques, rideaux en nid d’abeille
  • Chercher de la chaleur localement avec un plaid
  • Poser des Tapis pour conserver la chaleur au sol
  • Installer des régulateurs de chauffage ou un thermostat automatique
  • Participer au don d’énergie qui permet d’adopter au quotidien des reflex grâce auxquels vous pourrez mesurer instantanément vos résultats
  • Mesurer votre consommation d’eau ou d’électricité avec des dispositifs instantanés qui vous communiquent votre consommation en direct via des couleurs : exemple directement sur votre pommeau de douche.
  • Utiliser des bouillottes ou pochons à riz chaud pour réchauffer votre lit, vos vêtements les matins froids.

Quel rôle peut avoir votre agence immobilière IFNOR dans votre démarche de limiter l’impact de l’envol des prix du gaz et de l’électricité ?

Pour avoir plus de détails sur les solutions existantes pour réduire votre facture en énergie, demandez conseil à votre agence IFNOR. De réelles économies peuvent être réalisées. Ce sujet nous concerne tous, aussi bien à l’échelle de votre logement que sur les charges de votre copropriété ou pour limiter les abus ou oublis lors de locations saisonnières.

Débat du jour sur le sujet : Augmentation du prix du gaz et de l’électricité

Il est intéressant d’analyser comment l’utilisation du gaz et de l’électricité disponible en tout temps en tout lieu à changer notre manière de vivre au sein d’un foyer. Avant, les familles se retrouvaient autour du feu de cheminée, ne chauffaient pas toutes les pièces d’un logement, ne prenaient pas de bains tous les jours. Ce rapport à une consommation immédiate, au confort à changer notre manière de vivre, de se retrouver.

Chez Ifnor, chacun de nos biens en location ou en transaction, ont la classe énergétique stipulée. Ceci vous permettra de choisir un bien et ainsi, vous pourrez diminuer votre consommation en énergie grâce à un logement bien isolé.

PARTAGE

L'article vous a plus ? Partagez le !

PLUS D'ARTICLES

Nos derniers articles

Le cabinet IFNOR utilise des cookies sur son site web pour vous offrir l’expérience la plus pertinente en mémorisant vos préférences et vos visites répétées.